LE BLOG DE CÔTÉ CLÔTURE
Un potager surélevé à partir de panneaux en noisetier tressé

Un potager surélevé à partir de panneaux en noisetier tressé

On peut tout faire avec n’importe quoi. Et une pointe de créativité, bien sûr. C’est le constat évident qui ressort quand on découvre ce potager fait à partir de panneaux de noisetier tressé. Oui, vous avez bien lu : un potager. Si vous pensiez avoir tout vu avec nos supports décoratifs à base de grillage rigide, attendez de voir ce que la réalisation d’un de nos clients vous réserve !

Le wicking bed, un potager improvisé

Aussi plaisant soit le jardinage, tout le monde ne peut pas forcément accueillir un potager dans son jardin ou n’a pas forcément le temps pour s’occuper d’un potager volumineux. C’est pourquoi de nouvelles solutions apparaissent et se multiplient : du livreur de paniers de légumes frais au potager d’intérieur miniature et connecté, il y en a pour tous les goûts et surtout tous les profils ! Parmi ces solutions, il y a le “wicking bed”.

Le “wicking bed” s’inscrit dans la montée en puissance de la permaculture, une méthode de culture alternative qui prend de plus en plus d’ampleur face à l’agriculture industrielle. Nous vous redirigeons vers la page Wikipedia de la permaculture pour comprendre les origines et les objectifs d’un tel fonctionnement. Ce “wicking bed” consiste en un potager à échelle réduite, construit selon un cahier des charges bien défini, que vous découvrirez ci-dessous. Ce type de potager a l’avantage de pouvoir être utilisé “en dehors du sol”, permettant son usage en ville, sur un balcon par exemple, ou sur la terrasse d’une maison sans jardin.

Fondamentaux et réalisation du wicking bed

Le wicking bed prend la forme d’un bac, de taille variable selon vos besoins. Il se divise en deux principales couches : une couche de cailloux, d’argile ou de sable, sur laquelle vient reposer une couche de terre. Un tuyau percé, étalé dans le fond du bac sur toute sa longueur et remontant jusqu’à la surface, permet d’y déposer l’eau nécessaire à la croissance des légumes que vous plantez. L’objectif est de concevoir un système partiellement autonome, l’irrigation étant gérée naturellement une fois versée dans le tuyau.

Tous les wicking beds ont cette base commune, libre ensuite au “bricoleur” de le faire à partir des matériaux qui lui semblent les plus appropriés. Dans le cas présent, le noisetier tressé sert autant à former la structure de ce potager surélevé qu’à le décorer. Le noisetier vient “encadrer” le potager, c’est-à-dire la partie qui abrite à la fois les cailloux et la terre. Et parce qu’il est rigide et solide, il n’y a pas besoin de rajouter le moindre élément pour que le tout tienne en place et soit visuellement attrayant.

Le wicking bed n’est qu’une des multiples solutions qui existent pour pallier les contraintes d’un potager de grande taille. Il a cependant l’avantage de ne pas prendre beaucoup de place et surtout d’être accessible à tout un chacun. Son habillage, ici en noisetier tressé, ne dépendra que de vos goûts.

Laisser un commentaire

Fermer le menu